Le R

•31 janvier 2010 • Laisser un commentaire

De 1972 à 1987 : la litanie classique, « quand je serai grand, je voudrais piloter des avions »
Fin des années 80, premières machines pilotées : les planeurs de lassociation marnaise de vol à voile. De très belles années associatives, de belles machines, du classique ASK13 au rare et ancien Air100, en passant par le jouet : le Fauconnet. Létudiant que je devient déménage et pilote des machines plus modernes dans le ciel dAlsace cette fois : Astir, Libelle, Janus…
Vols sous luniforme lors de mon service militaire à Grenoble, le Pégase saccommode plutôt bien de la combinaison de vol kaki. Fin des années 90 : entrée dans la vie professionnelle. Je trouve une finalité évidente à mes premiers salaires et trahis mes premières amours vélivoles. Je vole désormais motorisé et obtient mon brevet de pilote privé sur Grob 115A à Haguenau.
Je me perfectionne sur Piper Warrior, Robin DR400 et Cessna 172SP, les grands classiques. Je fais mes gammes.
2000, 2001, … : Retour à Grenoble. Apprentissage du vol en montagne, du posé sur altiport. Découverte également dune merveilleuse petite machine, le MCR01 VLA qui disparaîtra un jour avec ses deux occupants. Météo fatale.
2003, pilote remorqueur, renouvellement de la licence planeur 2004, toujours plus dheures, nouvelles qualifs, un zeste de planeur, découverte du PYOU
2005, lâché PIYR
2006, on continue
2007, 2008…Vive laviation légère, xÿrdave et popyläire.

Minirascol en XYRdavie.

•31 janvier 2010 • Laisser un commentaire

Entre midi et deux minirascol au dessus de la XYRdavie malgre un vent de sud un peu fort avec un Colibris plutot discret, Philippe Graille
(sur la photo on dirait quil a lair content detre la haut)La vue a travers la vitre vous suffit ou vous en voulez dautres ?? ;-)Xavier.

Visibilite 1/2

•31 janvier 2010 • Laisser un commentaire

Avec le soleil dans le dos, la visibilité reste assez bonne malgré les brumes de beau temps.
Voici la vallée vers Albertville et le Mont Blanc au bout. Une bonne partie de la vallée est déjà à lombre à cause du massif de la Chartreuse que je survole.Xavier.

•31 janvier 2010 • Laisser un commentaire

Fin de matinee, des trous bleus se dessinent dans le ciel au dessus de Grenoble. Mais en fait, les XYRdaves se « bourgeoisent » ! Le Y me fait remarquer que les temperatures dehors sont bien en dessous du zero et donc il prefere un repas chaud au sandwich XYRdave legendaire. Il ny pas grand monde a la cafet HP et le plat du jour / dessert sont englouti en un minimum de temps. Un appel de ma femme nous sape le moral car elle mentionne qua la maison (courte finale de LFLG) cest tout bache ! Rien narrete un XYRdave motive et nous prenons la route du Versoud et chauffons le moteur du PIOU avec le decapeur peinture de service ;-)On rejoint sans probleme le trou magique a 10 Km au sud du terrain pour aller surfer au dessus de la couche avec nos montagnes tout
blanchis autour de nous !Des conditions de vol sublimes, presque 200 photos dans la boite, de quoi vous embeter pendant qqs semaines ;-)Xavier.
http://www.xyrdavie.com

Dent de Crolles 2/2

•31 janvier 2010 • Laisser un commentaire

La croix de la Dent de Crolles (2026m), un randonneur, seul, profite des derniers rayons de soleil. Il ferait mieux de se dépêcher car avec la neige il faut bien une heure pour redescendre au Col du Coq et le soleil se couche dans 45 minutes !!Xavier.

Manque de neige en XYRdavie

•31 janvier 2010 • Laisser un commentaire

Me voila en plein dans la D548A …
Superbe visibilite en haute montagne, mais peu de neige pour un 12 decembre …Xavier.

XYRdavie, explications !

•31 janvier 2010 • Laisser un commentaire

Le XYR ?Tout simplement 3 p(il)otes qui ont la même passion et qui volent régulièrement ensemble !La XYRdavie ?Devenu une légende à travers des contributions et des discussions sur une liste de discussion pour pilotes (www.pilotlist.org) Voici le récit dun « Colibri », récent touriste dans notre pays 😉
Suite à ma première rencontre avec le peuple xyrdave lors du dernier rascol, je souhaiterai apporter un peu plus de connaissance sur le sujet pour le profane (breton ou pas). Ceci à travers quelques sujets qui ont été abordés au cours du repas. Histoire :
La création de larchiduché xyrdave remonte à quelques siècles. En y regardant de plus près nous pouvons affirmer que la création de la Xyrdavie fait suite à une transhumance de peuplades nordiques (les Werquinus une fois, les Oudinö et les Gerrerion) vers le Versoud. Tout dabord comté, cette province a connu un essor assez rapide en annexant la baronnie de Saint-Geoirs dans un premier temps pour sétendre par la suite vers les sommets alpins pour devenir ce quelle est aujourdhui. Géographie :
La géographie xyrdave et assez complexe et la frontière nest pas clairement définie, a contrario nous pouvons affirmer de manière certaine que tout terrain rhône-alpin situé a une altitude supérieure à 700 pieds est xyrdave Population :
La population est très accueillante et attachante. Sous ce côté jovial nous pouvons constaté toutefois une attitude chauviniste, dénigrant assez facilement les peuplades étrangères dont principalement celles éloignées sur les contreforts de la mer dIroise. Une propagande officielle et savamment calculée consiste à envoyer de nombreux clichés aériens des massifs avoisinant principalement à lheure du déjeuner.
Le Xyrdave nest pas non plus un grand voyageur, on ne laperçoit que très rarement en dehors de ces terres. A-t-on déjà vu un Xyrdave à un rascol parisien ???
Le Xyrdave est aussi très féru dinformatique et ne voyage quavec son Tablet PC et ses 2 PDA-GPS, on nest jamais trop prudent !!! Gastronomie:
Comme toute peuplade indépendantiste ils ont un recueil de recettes locales où le cui cui miam miam fait office de gâteau dopérette. Météo :
La météo xyrdave est au premier abord complexe du fait du relief, mais pour linitié cest une alliée qui permet de trouver bien souvent le soleil quand en plaine la grisaille règne. Monnaie :
Une monnaie xyrdave serait en projet : le Xyr. Sorte décu transalpin. Les pièces seraient frappées sur leur face dun Tetras promouvant un site aéro bien connu mais pas de polémique. Expression xyrdave connue : « Tu ne veux pas 100 Xyrs et un mars des fois ? » Hymne xyrdave :
Un hymne est lui aussi en préparation daprès nos informateurs quelques consonances tyroliennes seraient incluses, le « R » fignole les paroles. Drapeau :
Le drapeau xyrdave est quant à lui une réalité. Il représente un Jodel blanc sur un glacier un jour de tempête de neige. Comme on dit là-bas : « Cest pas PIYR ? » Force aérienne :
Lors de notre repas un voile a été levé, la force aérienne xyrdave nest pas un mythe ! Elle serait constituée dau moins un Fouga Magister (à ce propos ils recherchent toujours un deuxième réacteur sadresser au « Y » si vous avez des infos).
Une légende xyrdave ferait état dessais de faisabilité en ruptures dapprovisionnement électrique chez des étrangers lyonnais avec un avion de ce type. Ceux-ci auraient été menés cet été avec semble-t-il un certain succès. En conclusion je dirai que si loccasion se présente nhésitez pas à vous arrêter en Xyrdavie : laccueil est excellent, le dépaysement garanti et avec un peu de chance vous profiterez dune vue imprenable du relief. Le XYR est vraiment à la hauteur de sa réputation. Dommage quil en se bougent pas plus dans lhexagone mais bon avec cette aire de jeu on peut les comprendre